Actualités

Concours du meilleur pâtissier E.Leclerc 2017

La finale nationale du « Concours du Meilleur Pâtissier E.Leclerc » de France destiné à mettre à l’honneur les pâtissiers des rayons « Frais traditionnel » des Centres E.Leclerc se déroulait hier à Paris. C’est Mohamed Amghar, du magasin d’Arles, qui a le plus impressionné le jury.

Le trophée lui a été remis hier soir par Angelo Musa, Président du Jury, et Michel-Edouard Leclerc. Un moment émouvant qui concluait une journée d’épreuves intense et palpitante, tant pour les 16 finalistes que pour les prestigieux membres des différents jurys.

Les 16 candidats finalistes, chacun vainqueur d’une épreuve régionale, ont dû relever en 5 heures une série de 3 épreuves techniques, autour du thème de création « le printemps », combinant la réalisation d’un saint-honoré, d’une tarte et d’une sculpture en sucre. Le contenu de ces épreuves a été élaboré en partenariat avec l’EBP (École de Boulangerie et de Pâtisserie de Paris) et le CFA de La Rochelle.

A l’issue de cette compétition, le premier prix a été décerné à Mohamed Amghar, du Centre E.Leclerc d’Arles, qui devient le 1er « meilleur pâtissier E.Leclerc de France ».

Mohamed Amghar a grandi à Plan d’Orgon où ses parents sont restaurateurs. Héritant de leur passion, il s’oriente vers la cuisine et obtient en 2006 son CAP cuisine au lycée hôtelier de Bonneveine. Il construit son expérience à l’Auberge des Olivades à Mallemort. Il passe ensuite son CAP de Pâtissier, en 2008, qu’il empoche avec mention complémentaire. En 2012, Mohamed rejoint l’équipe du Centre E.Leclerc d’Arles en tant que pâtissier, et devient responsable « Boulangerie, Viennoiserie Pâtisserie » en 2016.

Sa vision du métier traduit son sens de l’excellence et sa passion : « Chaque jour, nous essayons de créer, d’améliorer, de donner du plaisir au client au juste prix, d’aller toujours plus loin … parce qu’un bon pâtissier restera toujours un éternel insatisfait ».

Le jury était présidé par Angelo Musa, MOF et ancien champion du monde de Pâtisserie.

Il se composait, notamment, de Pascal Niau et Philippe Urraca, Meilleurs Ouvriers de France Pâtisserie, d’Eric Robert, Meilleur Ouvrier de France Cuisine, de Régis Ferey, enseignant formateur pâtisserie à l’école Ferrandi, de Philippe Salomon, chef pâtissier chez Secrets de Pâtisserie, de Stéphane Chichéri, responsable des Opérations et de l’Enseignement de la maison Lenôtre, de Gregory Geffard, démonstrateur Pâtisserie-Chocolat Belcolade chez Patisfrance Puratos et enfin d’adhérents[2] E.Leclerc, anciens pâtissiers de métiers ; et de formateurs de l’EBP, du CFA de La Rochelle et de l’Université des Métiers de Pau.

Jean-Loïc Bodin du magasin E.Leclerc de Varennes Sur Seine et Pierre Camus du magasin E.Leclerc Bellerive-sur-Allier, sont arrivés second et troisième de la compétition. Les 3 lauréats (or, argent et bronze) de la finale se verront offrir un voyage, et tous les finalistes bénéficieront d’une formation de 2 jours à l’Ecole Lenôtre (Plaisir) mi-octobre. Enfin, les 3 premiers lauréats de chaque coopérative régionale (soit 48 participants) bénéficieront d’une formation sur-mesure en octobre prochain.


[1] Bravo aux finalistes : Alexandre Bossard, centre E.Leclerc Luçon La Belle Vie – Anthony Lemoine, centre E.Leclerc St Berthevin – Johann Monnier, centre E.Leclerc Bapeaume les Rouen – Yann Richard, centre E.Leclerc Seclin – Thomas Rollon, centre E.Leclerc Orly – Mohamed Amghar, centre E.Leclerc Arles – Jean-Loïc Bodin, centre E.Leclerc Varennes Sur Seine – Julien Mouillet centre E.Leclerc Creutzwald – Vincent Langevin, centre E.Leclerc St Grégoire – Pierre Camus, centre E.Leclerc de Bellerive – Ali Hamnich,vcentre E.Leclerc Narbonne – Sébastien Leroux, centre E.Leclerc St Pol de Léon – David Glize, centre E.Leclerc Bordeaux Chartrons – Nicolat Valot, centre E.Leclerc Ville La Grand – Xavier Yot, centre E.Leclerc Thiverny-Montataire – Nicolas Gomis, centre E.Leclerc Urrugne

[2] Les adhérents du Mouvement E.Leclerc sont les propriétaires de magasins

Dernière mise à jour : 25 juin 201912:17

Partager