Icons/++

Handicap au travail : les centres E.Leclerc s’engagent avec l’Agefiph

le

C’était une demande forte des adhérents. Lundi 13 octobre, Michel-Edouard Leclerc a signé en leur nom une convention avec l’Agefiph, l’organisme national en charge de promouvoir et soutenir le handicap au travail.

Loin d’être une simple feuille de papier, ce document détaille action par action, année par année tout ce qui va être mis à disposition des entreprises qui composent le Mouvement E.Leclerc pour avancer sur l’inclusion des travailleurs handicapés.

Les magasins et coopératives régionales du mouvement E.Leclerc qui souhaiteront s’impliquer sur cet enjeu majeur pourront ainsi trouver des ressources (formations, kits de communication, prestataires, ateliers de partage de bonnes pratiques, etc) qui les aideront à faire avancer la cause du handicap dans leur société.

Plus de 500 magasins ont d’ores et déjà désigné un « Référent handicap », point d’appui opérationnel indispensable pour le bon déploiement des projets. C’est dire l’engouement !

Parmi les freins à la reconnaissance du handicap au travail, il y a des aspects administratifs qui rebutent les plus volontaires, il y a des craintes d’employeurs de passer pour trop intrusifs dans la vie de leurs collaborateurs, il y a des difficultés de certains managers qui ne savent pas comment aborder le sujet, et bien sûr il y a aussi des préjugés et des biais.

Le plan d’action que va déployer l’enseigne devrait apporter des réponses et des solutions à nombre d’obstacles, pour nous permettre de rejoindre à moyen terme notre concurrent Casino au rang des distributeurs les plus handi-accueillants !