Icons/++

Nos engagements sur le handicap

le

En 2021, les entreprises du Mouvement E.Leclerc ont souhaité travailler avec l’Agefiph et les différents partenaires de l’emploi pour favoriser une meilleure prise en compte du handicap en milieu professionnel.

Un plan d’action a été proposé aux magasins et sociétés spécialisées de l’enseigne pour permettre la mobilisation des entreprises volontaires, en allouant différentes ressources. Objectif : faire d’E.Leclerc une enseigne handi-accueillante pour ses clients comme pour les collaborateurs !

Sensibiliser pour « dédramatiser »

En milieu professionnel, la question du handicap est souvent victime de nombreux stéréotypes ou préjugés qui ressortent souvent d’une mauvaise connaissance du sujet.

La première étape du plan d’action E.Leclerc-Agefiph vise donc à renforcer la sensibilisation de l’ensemble de la communauté de travail : employeurs, managers… c’est d’abord l’encadrement qu’il faut convaincre de se mobiliser et inciter à regarder autrement le handicap au travail.
Viennent ensuite tous les collaborateurs et équipiers, pour les aider à appréhender les notions de compensation et d’égalité professionnelle.
L’enseigne s’implique ainsi dans de nombreuses opérations de communication interne et externe, destinée à faire parler du handicap au sein de l’entreprise. C’est notamment le cas dans le cadre de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (#seeph) durant laquelle des centaines de magasins et bases logistiques du Mouvement E.Leclerc se mobilisent pour parler du handicap en entreprise.

Accompagner pour faciliter

Un réseau de plus de 350 Référents handicap a été créé au sein de l’enseigne afin d’animer la feuille de route Handicap. Ces référents bénéficient de formations et sont destinataires de kits pratiques et d’informations diverses leur permettant de déployer sur le terrain des actions en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap.

Parmi les objectifs, le maintien dans l’emploi. En effet, contrairement aux croyances, de nombreux handicaps sont acquis au cours de l’existence, et donc notamment dans la vie professionnelle.

L’enjeu est donc d’aider les salariés à faire face à cette nouvelle situation, en bénéficiant d’abord d’un accompagnement dans leurs démarches pour faire reconnaître leur handicap auprès des instances spécialisées (Maisons départementales des personnes handicapées – MDPH…).

Ensuite, il s’agit pour l’encadrement, en collaboration avec les collaborateurs concernés, d’étudier toutes les solutions possibles pour leur permettre de conserver leur emploi (adaptation du poste, matériel, organisation du travail, remise à plat des missions…). Nous pensons en effet qu’il est possible de concilier performance et engagement professionnel avec la reconnaissance d’un handicap.

Recruter pour diversifier

Chez E.Leclerc, nous croyons aussi que le dynamisme de notre enseigne repose en partie sur l’humain et sur la diversité de nos équipes.
C’est la raison pour laquelle nous engageons tous les candidats, quelles que soient leurs origines, leur religion, leurs orientations politiques ou sexuelles, à répondre à nos offres dès lors qu’ils pensent pouvoir apporter des compétences nécessaires à un service optimal de nos clients.
Cette recommandation vaut bien sûr aussi pour les demandeurs d’emplois en situation de handicap. Aussi, l’enseigne mène différentes actions, en partenariat avec les acteurs de l’emploi (Agefiph, Cap Emploi, Pôle Emploi, Missions locales, associations…) pour inciter les personnes en situation de handicap à déposer leur candidature et à ne pas s’autocensurer. Chaque année, plusieurs centaines de personnes handicapées sont ainsi recrutées par nos magasins et entrepôts.

C’est aussi la raison pour laquelle de plus en plus d’entreprises sont mobilisées lors de l’opération #DUODAY. Sorte de « vis ma vie professionnelle », DUODAY permet de créer des binômes entre un collaborateur en poste et un demandeur d’emploi en situation de handicap. Cela permet de faire découvrir les réalités d’un métier et d’un univers professionnel, mais aussi de montrer qu’une personne en situation de handicap est tout à fait capable de s’intégrer à une communauté de travail.
De belles histoires sont nées durant les DUODAY des années précédentes, et plusieurs demandeurs d’emploi ont ainsi pu intégrer les équipes de certaines entreprises du Mouvement E.Leclerc à l’issue de cette journée.

Lancement d’un projet de recrutement-formation. Plusieurs magasins de la région lilloise sont actuellement impliqués dans le lancement d’un projet de Certificat de qualification professionnelle « hôte de caisse », ouvert aux demandeurs d’emploi en situation de handicap. D’abord expérimental, ce projet a vocation à devenir national si les résultats observés sont encourageants.

Collaborer pour intégrer

Dans toute la France, les magasins sont également en lien avec le secteur protégé comme les entreprises adaptées et les ESAT (Établissements ou Services d’Aide par le Travail) afin de favoriser l’activité professionnelle de personnes handicapées inscrites dans ces établissements médico-sociaux.
Les collaborations sont variées et dépendent des spécialisations éventuelles de ces établissements. Il peut s’agir par exemple de sous-traitance de blanchisserie (pour les tenues professionnelles du magasin) ou de travaux de ménage ou d’entretien d’espaces verts autour du magasin. Cela peut aussi consister dans la vente de produits fabriqués par les ESAT situés autour du magasin (équipements individuels, produits alimentaires…).

Toutes les thématiques